TwitterFil Twitter

La nouvelle version d' #UnivMobile l’appli officielle des universités de Paris et d’IDF est sur #ProximaMobile
https://t.co/VxTqJOjjQY
#mEdu

Félicitations à l’astronaute Thomas Pesquet qui se rapproche de l’ #ISS: sa mission s’appellera PROXIMA ;) via
https://t.co/gjIZqDJXl7

Big Data et exploitation des données mobiles au service du développement
http://t.co/AY6PqdpYVP
#mSciences #mData

Sciences participatives: des applis mobiles collaboratives pour l’observation et le suivi des oiseaux
http://t.co/zTjakSVFTQ
#MobileDurable

Technologie et Innovations - Actualités

Après le Wi-Fi, le Li-Fi, l’échange de données par lumière visible (3)

Mardi 12 novembre 2013 - Catégorie(s) : Technologie et Innovations.


Depuis plusieurs années, des équipes de recherche travaillent à la transmission d’informations à distance par impulsions lumineuses. Cette technologie de communication par lumière visible (VLC, Visible light communication), rebaptisée Li-Fi pourrait dans certaines situations devenir une alternative aux réseaux Wi-Fi.

Une équipe chinoise vient de dévoiler lors du China International Industry Fair un système Li-Fi réalisé avec des composants achetés dans le commerce. Celui-ci fonctionne à 150 Mbit/s en utilisant un petit nombre d'ampoules LED d'un watt (BBC).

De son côté, un groupe de chercheurs britanniques vient de réaliser une percée significative avec une vitesse de transfert record de 10 gigabits (The Verge).

La NASA travaille également à son propre système Li-Fi basé sur l'utilisation d'un Laser surpuissant capable de transmettre des données en haut débit sur de très longues distances et vers d'autres planètes (The Verge).

En France, trois start-ups françaises Oya Light, Luciom & Ainsi se sont associées pour développer un luminaire communicant.
L’objectif est de coupler le luminaire OyaLight, une dalle extra-plate à base de LED, au système de Li-Fi co-développé avec Luciom. Les diodes électroluminescentes s’allument et s’éteignent à la manière du télégraphe de Chappe pour transmettre de l’information. La nouveauté par rapport au « morse », c’est que rien n’est visible à l’œil nu. L’information est présente sous forme de lumière codée et sécurisée ; les renseignements transmis peuvent être de différentes natures : texte, musique ou encore données spatio-temporelles.

Les applications de ces systèmes lumineux communicants portent, en premier lieu, sur le bâtiment intelligent. Elles pourraient s’étendre au domaine de la sécurisation des transactions, dans le domaine bancaire, notamment : en transmettant l’information un récepteur uniquement dans le champ de la lumière, la technologie Li-Fi limite les risques d’interférences et de piratages. Dans les hôpitaux, le Li-Fi permet de s’assurer du bon fonctionnement des appareils médicaux sans interférence comme ce peut être le cas avec le WIFI. Le luminaire devient alors une balise qui permet de localiser l’utilisateur là où la géolocalisation GPS “indoor” n’est pas encore possible (Source : Rennes Atalante).

 

Voir aussi :

Après le Wi-Fi, le Li-Fi, l’échange de données par lumière visible (2)

Après le Wi-Fi, le Li-Fi, l’échange de données par lumière visible

Un nouveau protocole pour démultiplier les performances des réseaux sans fil