TwitterFil Twitter

La nouvelle version d' #UnivMobile l’appli officielle des universités de Paris et d’IDF est sur #ProximaMobile
https://t.co/VxTqJOjjQY
#mEdu

Félicitations à l’astronaute Thomas Pesquet qui se rapproche de l’ #ISS: sa mission s’appellera PROXIMA ;) via
https://t.co/gjIZqDJXl7

Big Data et exploitation des données mobiles au service du développement
http://t.co/AY6PqdpYVP
#mSciences #mData

Sciences participatives: des applis mobiles collaboratives pour l’observation et le suivi des oiseaux
http://t.co/zTjakSVFTQ
#MobileDurable

Technologie et Innovations - Actualités

Capteurs mobiles : la montée en puissance des acteurs industriels européens

Vendredi 22 juin 2012 - Catégorie(s) : Technologie et Innovations.

Les MEMS  permettent aujourd’hui de réaliser les capteurs de mouvement intégrés dans la plupart des smartphones, tablettes, lecteurs multimédias personnels, consoles de jeu et appareils photo numériques. En incluant les boussoles, qui sont souvent associées aux accéléromètres et aux gyroscopes, le chiffre d’affaires total des capteurs de mouvements pour appareils grand public a atteint 1,5 milliard de dollars en 2011 soit une hausse de 40% par rapport à 2010. Ce marché devrait ainsi atteindre 2,5 milliards de dollars en 2015, soit un taux de croissance annuel moyen de 18% (Source : iSuppli). 

Les acteurs industriels européens sont très présents dans ces domaines. Ainsi, le premier fournisseur de circuits MEMS pour appareils grand public est le fabricant franco-italien de semi-conducteurs STMicroelectronics qui a annoncé en février dernier, qu’il avait passé le cap des deux milliards de capteurs. STMicroelectronics détient aujourd’hui 50% du marché des accéléromètres grand public et 70% de celui des gyroscopes basés sur des MEMS (Source : STMicroelectronics). 

Les nouveaux enjeux des capteurs intégrés aux terminaux mobiles sont liés à la conception de nouveaux capteurs capables d’enregistrer des paramètres biologiques comme la température, le rythme cardiaque, voire même les échanges respiratoires à la surface de la peau. Ces capteurs concerneront en premier lieu le domaine de la santé mais aussi à terme celui des jeux, en permettant de connaître l’état émotionnel d’un joueur au cours d’une partie et ainsi permettre d’influer sur le déroulement du jeu en fonction des informations captées (Source : New York Times). 

Il est à noter qu’à l’instar d’autres sociétés industrielles comme le fabricant automobile BMW, la société STMicroelectronics vient de créer son propre fonds d’investissement, ST New Ventures, pour investir dans des startups actives dans les secteurs de la santé, des technologies vertes (Cleantech) et des infrastructures intelligentes (Source : LeMagit). 


Voir aussi :


Un projet européen pour des capteurs connectés et autoalimentés

De nouveaux capteurs médicaux intégrés ou connectés aux smartphones

Altimètres et capteurs biologiques dans les futurs smartphones

Dermatologie : vers de nouveaux outils de diagnostic sur mobile

Des smartphones bientôt capables de «voir» à travers la matière