TwitterFil Twitter

La nouvelle version d' #UnivMobile l’appli officielle des universités de Paris et d’IDF est sur #ProximaMobile
https://t.co/VxTqJOjjQY
#mEdu

Félicitations à l’astronaute Thomas Pesquet qui se rapproche de l’ #ISS: sa mission s’appellera PROXIMA ;) via
https://t.co/gjIZqDJXl7

Big Data et exploitation des données mobiles au service du développement
http://t.co/AY6PqdpYVP
#mSciences #mData

Sciences participatives: des applis mobiles collaboratives pour l’observation et le suivi des oiseaux
http://t.co/zTjakSVFTQ
#MobileDurable

Santé - Actualités

Des capteurs mobiles pour détecter le paludisme

Vendredi 26 octobre 2012 - Catégorie(s) : Santé.


Le consortium Nanomal  a obtenu des financements européens à hauteur de 5,2 millions d’euros, (Université St George à Londres, Université de Tubingen, Institut suédois Karolinska et l’entreprise britannique QuantuMDx Group) pour mettre au point un outil mobile de détection du paludisme.
Cet appareil portable devrait permettre de détecter par réaction enzymatique de type PCR (Réaction en chaîne par polymérase)  une possible infection de paludisme en l’espace d’une vingtaine de minutes.

De la taille d’un smartphone, cet appareil pourrait, à partir d’une goutte de sang, extraire l'ADN du parasite et, grâce à un biocapteur, détecter et séquencer les mutations spécifiques liées à la résistance aux médicaments. Selon ses concepteurs, le projet Nanomal devrait permettre d’obtenir dans des régions reculées et à moindre coût des résultats aussi fiables que ceux d’un laboratoire. De plus, il devrait permettre de suivre les épidémies et la propagation de certaines souches (Source : genomeWeb).

Sur le même thème, la société néerlandaise Amplino a conçu un kit portable pouvant identifier les différentes souches de malaria, et elle vient de remporter l’un des prix (doté de 40 000 €) du concours Mobiles for Good

 


Voir aussi

Mobiles et Big Data au service de la lutte contre le paludisme

Big Data et téléphonie mobile : le concours «Données pour le développement»

Des microscopes connectés aux smartphones pour l’éducation et la santé

Un smartphone transformé en microscope pour analyser les cellules du sang

Un smartphone transformé en microscope médical portable

Une application et un microscope mobiles pour combattre la malaria