TwitterFil Twitter

La nouvelle version d' #UnivMobile l’appli officielle des universités de Paris et d’IDF est sur #ProximaMobile
https://t.co/VxTqJOjjQY
#mEdu

Félicitations à l’astronaute Thomas Pesquet qui se rapproche de l’ #ISS: sa mission s’appellera PROXIMA ;) via
https://t.co/gjIZqDJXl7

Big Data et exploitation des données mobiles au service du développement
http://t.co/AY6PqdpYVP
#mSciences #mData

Sciences participatives: des applis mobiles collaboratives pour l’observation et le suivi des oiseaux
http://t.co/zTjakSVFTQ
#MobileDurable

Technologie et Innovations - Actualités

Des écrans tactiles… aux interfaces haptiques

Lundi 9 avril 2012 - Catégorie(s) : Technologie et Innovations.


Les écrans tactiles restent encore d’un usage difficile pour réaliser certaines tâches ou pour certaines catégories d’utilisateurs. En effet, ces écrans réclament une attention visuelle soutenue et un effort de coordination important de la part de l’utilisateur. Afin de dépasser ces limitations, les constructeurs de terminaux mobiles et d’objets connectés commencent à explorer les usages des interfaces dites "haptiques". Ces technologies sont basées sur le sens du toucher et utilisent différents mécanismes comme le retour d’effort ou la transmission de vibrations afin d’informer l’utilisateur qu’une fonction a été activée ou qu’elle est disponible. Ces systèmes devraient ainsi permettre d’utiliser simultanément plusieurs «canaux d’interactions » avec les usagers.

Ainsi, au Japon, la société Kyocera travaille à la mise au point d’écrans capables de délivrer jusqu'à 7 niveaux de réponse selon la pression effectuée par l'utilisateur. Sur le prototype présenté en octobre dernier, l’utilisateur peut sentir l'écran « répondre » à chaque fois que le doigt qui effleure l'écran survole un lien hypertexte au sein du navigateur Web (Vidéo). KDDI estime que cet écran à contact «sensible» pourrait en particulier faciliter la navigation en ligne pour les malvoyants (Source : Electronista).

En Finlande, la société Senseg propose une technologie d’écran tactile qui utilise des champs électrostatiques pour donner l’impression de parcourir du doigt différentes textures. L’illusion est perçue grâce aux différents niveaux de friction provoqués par des variations des champs électrostatiques qui donnent l’impression de toucher une surface physique autre qu’un écran tactile (Vidéo). Senseg a baptisé ces variations de texture de texels, équivalents tactiles des pixels, qui rendent une zone spécifique plus ou moins douce ou rugueuse (Source : Electronista).

En Suisse, les chercheurs de l'École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) travaillent à la mise au point d’une nouvelle génération de surface tactile qui donnerait à l’utilisateur la sensation que l’écran change de texture sous les doigts. Cette technologie repose sur l’utilisation d’un matériau qui transforme en vibration les impulsions électriques. Grâce à cette propriété dite piézoélectrique, l'élément se dilate puis reprend sa forme initiale, le tout à un rythme très rapide et à une échelle nanométrique. Ces vibrations permettent de créer un léger film d'air entre la surface et le doigt, procurant ainsi à l'utilisateur une sensation de relief. Cette technologie «haptique» pourrait améliorer l'ergonomie des terminaux mobiles ou celle des distributeurs automatiques en ajoutant un niveau d'information supplémentaire aux surfaces tactiles. Elle pourrait enrichir la lecture des documents ou des pages internet, guider l'attention des lecteurs vers certains éléments ou encore faciliter l’accès des malvoyants aux appareils numériques (Source : MyScience)

La société finlandaise Nokia a, pour sa part, déposé un brevet portant sur un tatouage qui ferait vibrer la peau lorsqu’il est sollicité par un terminal mobile. Ce dispositif, sous la forme d'un patch, remplacerait la sonnerie d'un téléphone par une vibration de la peau, prévenant d'un appel, d'un message, voire de la diminution de charge de la batterie. Le rythme des vibrations pourrait être variable par exemple selon les personnes qui appellent (FuturaSciences). 

 

 

Voir aussi :

Quelles interfaces pour les terminaux mobiles demain ?

Livre Blanc Seniors et Tablettes Interactives

Un écran tactile pour smartphone qui donne la sensation du relief


Évolution des mobiles : quelle accessibilité pour les malvoyants ?