TwitterFil Twitter

La nouvelle version d' #UnivMobile l’appli officielle des universités de Paris et d’IDF est sur #ProximaMobile
https://t.co/VxTqJOjjQY
#mEdu

Félicitations à l’astronaute Thomas Pesquet qui se rapproche de l’ #ISS: sa mission s’appellera PROXIMA ;) via
https://t.co/gjIZqDJXl7

Big Data et exploitation des données mobiles au service du développement
http://t.co/AY6PqdpYVP
#mSciences #mData

Sciences participatives: des applis mobiles collaboratives pour l’observation et le suivi des oiseaux
http://t.co/zTjakSVFTQ
#MobileDurable

Technologie et Innovations - Actualités

Des financements collaboratifs pour les objets et appareils connectés

Jeudi 19 juillet 2012 - Catégorie(s) : Technologie et Innovations.


Les plateformes de financement collaboratif se sont progressivement imposées comme une alternative aux circuits traditionnels de financement de projets dans le domaine de l’audiovisuel mais aussi pour les projets technologiques, notamment pour les objets connectés.
La plateforme Kickstarter, crée en avril 2009, a ainsi permis de financer un large éventail de projets : documentaires, créations musicales, bandes dessinées, jeux vidéo, appareils électroniques. Depuis février 2012, sept projets ont recueilli des financements supérieurs à un million de dollars.
Le montant le plus élevé a été recueilli par le projet de montre connectée Pebble. Ses concepteurs sollicitaient 100 000 $ pour réaliser un prototype et produire une première série et avaient finalement recueilli, en mars dernier, plus de 10 millions de $. 

Depuis quelques jours, un projet de console de jeu open source suscite un véritable engouement.  Le projet Ouya a recueilli en six jours près de 5 millions de $, auprès de 39 000 personnes, soit près de cinq fois le montant initialement sollicité (950 000$). Dans les faits, il s'agit plutôt d'une opération de prévente de la console, puisqu'une contribution de 99 dollars ou plus donne droit à une console Ouya avant sa mise en vente en magasin. Cette console de salon basée sur le système Android est basée sur le principe du "free-to-play" (les jeux sont gratuits, mais des options et bonus sont payants) et devrait donc majoritairement proposer des jeux vidéo gratuits. Contrairement aux systèmes de consoles fermés actuels, le fabricant encourage en effet les développeurs à proposer des modifications matérielles de la console (Source : Wired).

 

Voir aussi :

Financement collaboratif pour les projets de m-santé