TwitterFil Twitter

La nouvelle version d' #UnivMobile l’appli officielle des universités de Paris et d’IDF est sur #ProximaMobile
https://t.co/VxTqJOjjQY
#mEdu

Félicitations à l’astronaute Thomas Pesquet qui se rapproche de l’ #ISS: sa mission s’appellera PROXIMA ;) via
https://t.co/gjIZqDJXl7

Big Data et exploitation des données mobiles au service du développement
http://t.co/AY6PqdpYVP
#mSciences #mData

Sciences participatives: des applis mobiles collaboratives pour l’observation et le suivi des oiseaux
http://t.co/zTjakSVFTQ
#MobileDurable

Technologie et Innovations - Actualités

Des initiatives françaises dans le domaine des objets connectés

Lundi 3 mars 2014 - Catégorie(s) : Technologie et Innovations.


Les objets connectés ont été identifiés comme l’une des 34 priorités de politique industrielle de la France. Éric Carreel, PDG de la société Withings, a été nommé chef de file du plan industriel « Objets connectés ». Son groupe de travail prépare actuellement une feuille de route qui présentera les actions à mettre en œuvre pour permettre le développement de la filière française au mois de mars 2014 (Source : Ministère du redressement productif).

Un projet de cité des Objets connectés

Pour Éric Carreel, « les objets connectés ne sont pas juste des objets connus que l’on connecte. Ce seront des objets conçus spécifiquement pour être connectés. Le design intérieur, industriel, et le design extérieur seront intimement liés » … Les objets connectés, selon lui, ont besoin d’une plus grande proximité des compétences entre conception, prototypage, tests et fabrication. Qui plus est, ils doivent obéir à un cycle raccourci entre la première et la dernière de ces phases pour une réactivité optimale vis-à-vis du marché. Pour l’ensemble de ces raisons, avec les groupes de travail du plan industriel qu’il anime, il souhaite mettre en place une cité des objets connectés : un lieu de conception mais aussi de fabrication de ces objets. Un nouveau lieu-usine où les ingénieurs des start-ups viendront confronter les maquettes de leurs projets à la réalité industrielle, au prototypage et à la fabrication. « Il faut les préparer au passage à l’usine, pour qu’on ne se retrouve pas avec des idées d’objets connectés dont 80% ne verront jamais le jour. » (Source : Usine Digitale).

Une nouvelle vague de capteurs pour les objets connectés

La société STMicroelectronics a ainsi choisi de suivre 2000 TPE et PME, pour les accompagner dans leur croissance. Le fabricant franco-italien de semiconducteurs a ainsi mis au point une nouvelle série de capteurs dédiés aux objets connectés. Il avait présenté au CES un capteur de chaleur qui recharge une batterie au contact du corps humain. Ce type de produit devrait être destiné aux bracelets connectés et permettra de rendre ces objets autonomes en énergie. D'autres champs d’application devraient voir le jour, par exemple, dans le domaine des prothèses auditives. STMicroelectronics a aussi conçu un capteur de proximité qui arrête ou corrige la trajectoire d'un appareil face à un obstacle. Ce type de capteur est destiné à l'automobile, mais peut aussi être déployé dans d'autres secteurs, comme dans l'électroménager, pour équiper des robots domestiques (Source : Le Figaro). La société annonce, également, un capteur qui permettra d'interagir avec un appareil sans le toucher. Il permettrait, par exemple, de commander le lecteur de musique et d'augmenter ou de baisser le volume en effectuant des gestes à proximité du smartphone. 


Orange soutiendra les start-ups dédiées aux objets connectés

Orange, qui multiplie déjà les initiatives pour se rapprocher des entrepreneurs avec son accélérateur de start-up Orange Fab ou sa participation majoritaire dans la société de capital-risque Iris Capital, vient de lancer un programme de partenariats visant à soutenir les start-ups évoluant dans le secteur de l’Internet des objets. Orange fera bénéficier les start-ups partenaires de son réseau de contacts pour rencontrer des partenaires potentiels et les accompagnera dans leur développement international (Source : Orange).

 

 

Voir aussi :

Essor des investissements et des valorisations des sociétés qui développent les objets connectés

Dossier : les nouveaux modes de création et de financement des objets connectés

Retour sur le rôle du crowdfunding dans le financement des objets connectés

Les start-ups françaises se dirigent vers le crowdfunding pour développer des objets connectés

Des financements collaboratifs pour les objets et appareils connectés

Une plateforme pour observer et élaborer l’Internet des objets : le projet Kickstarter

Éric Carreel, le fondateur de Withings, dirigera le plan gouvernemental sur les “objets connectés”