TwitterFil Twitter

Afrique : des services mobiles… aux objets connectés #mEconomie #mSociété
http://t.co/wsk3gs7Vpa

Montée en puissance de l'utilisation des technologies mobiles par les gouvernements #mGov #UNPAN
http://t.co/t8yJvXsGlg

445 millions d'appareils connectés en France d'ici 2018
http://t.co/lpRm6uhIcY
#IoT #mEconomie

Le smartphone future clé de contact des automobiles #mAutomobile
http://t.co/IhQljVdQu4

Vers la 3e génération de montres connectées #IoT #SensorsEconomy
http://t.co/YGSSYT8t3K

Des capteurs de pression atmosphérique dans les smartphones pour optimiser les prévisions météo #mCapteurs
http://t.co/aGSxyv3zT5

Santé - Actualités

Des objets connectés pour aider les personnes atteintes de la maladie de Parkinson

Jeudi 24 octobre 2013 - Catégorie(s) : Santé.


La maladie de Parkinson touche 1,5 % de la population de plus de 65 ans. La dégénérescence d’un certain type de neurones donne lieu à divers symptômes : tremblement des mains dans l’exécution d’une série de geste et lenteur des mouvements (akinésie).

Afin de faciliter la vie quotidienne des personnes atteintes de cette maladie ainsi que d’autres pathologies dites neurodégénératives, la société Lift Labs de San Francisco a conçu une cuillère qui supprime ces tremblements. Des capteurs dans la poignée de la cuillère détectent les mouvements involontaires d’un bras de l’utilisateur. Les moteurs réagissent instantanément en déplaçant la fixation de la cuillère dans le sens opposé, annulant sensiblement le mouvement initial. 

La société Lift Labs développe également l'application Pulse Lift (qui permet de mesurer la fréquence et l’amplitude des tremblements à l’aide de capteurs dans les smartphones) et Lift Stride (qui aide les malades de Parkinson à marcher en leur permettant d’ajuster la cadence d’un tremblement juste au-dessus de leur vitesse de marche) (Source : InfoHighTech).


Voir aussi :

Contrôler un smartphone avec les yeux (2)

Un casque connecté au smartphone pour mesurer l'activité cérébrale

Une application mobile pour aider les personnes en situation de perte d’autonomie