TwitterFil Twitter

La nouvelle version d' #UnivMobile l’appli officielle des universités de Paris et d’IDF est sur #ProximaMobile
https://t.co/VxTqJOjjQY
#mEdu

Félicitations à l’astronaute Thomas Pesquet qui se rapproche de l’ #ISS: sa mission s’appellera PROXIMA ;) via
https://t.co/gjIZqDJXl7

Big Data et exploitation des données mobiles au service du développement
http://t.co/AY6PqdpYVP
#mSciences #mData

Sciences participatives: des applis mobiles collaboratives pour l’observation et le suivi des oiseaux
http://t.co/zTjakSVFTQ
#MobileDurable

Institutions - Actualités

Des sanctions pour les applications mobiles intrusives

Jeudi 29 novembre 2012 - Catégorie(s) : Institutions.


Le Procureur général de l’État de Californie a notifié à plusieurs éditeurs d’applications mobiles que celles-ci violent la législation de l’État relative à la protection de la vie privée (California Online Privacy Protection Act, CalOPPA). Les éditeurs disposent d’un mois pour se doter d’une politique de confidentialité concernant les données personnelles et informer les utilisateurs sur la nature des données recueillies par l’application et l’usage qui en sera fait (Source : Information Week).

Les six principaux acteurs américains des services mobiles (Apple, Google, Microsoft, Amazon, Hewlett-Packard et RIM) avaient déjà conclu en février 2012 un accord avec le procureur général de l’État de Californie sur des mesures de protection de la vie privée.

Voir aussi :

Protection des données personnelles : une déclaration des droits pour les utilisateurs de téléphones mobiles

Protection de la vie privée : accord entre les principaux acteurs industriels américains

Smartphone et vie privée : les 10 recommandations de la CNIL

65% des utilisateurs de smartphones estiment que leurs données personnelles sont mal protégées

États-Unis : une association pour fédérer les développeurs d’applications mobiles