TwitterFil Twitter

Afrique : des services mobiles… aux objets connectés #mEconomie #mSociété
http://t.co/wsk3gs7Vpa

Montée en puissance de l'utilisation des technologies mobiles par les gouvernements #mGov #UNPAN
http://t.co/t8yJvXsGlg

445 millions d'appareils connectés en France d'ici 2018
http://t.co/lpRm6uhIcY
#IoT #mEconomie

Le smartphone future clé de contact des automobiles #mAutomobile
http://t.co/IhQljVdQu4

Vers la 3e génération de montres connectées #IoT #SensorsEconomy
http://t.co/YGSSYT8t3K

Des capteurs de pression atmosphérique dans les smartphones pour optimiser les prévisions météo #mCapteurs
http://t.co/aGSxyv3zT5

Santé - Actualités

Vers des examens ophtalmologiques sur mobile

Lundi 17 mars 2014 - Catégorie(s) : Santé.

Un grand nombre de personnes souffrant d’affections visuelles vivent dans des pays pauvres et ne peuvent avoir accès à des structures médicales leur permettant d’établir un diagnostic précis de leur affection.

De nombreuses solutions basées sur les smartphones ont été développées avec un double objectif : permettre a des assistants de santé dotés d’un minimum de formation d’effectuer des tests oculaires complexes et éviter d’avoir recours à des matériels coûteux pour effectuer ces examens.

C’est en particulier, dans cette perspective, que le Media Lab du MIT a mis au point en 2010 une application qui permet d'effectuer à moindre coût l’examen oculaire nécessaire à la prescription de lunettes. L’application baptisée Netra (Near-Eye Tool for Refractive Assessment) nécessite l’emploi d’un système de lentille, d’une valeur de quelques euros, qui se fixe sur le téléphone. Il suffit au patient d’approcher l’œil d’une petite lentille fixée devant l’écran, et à partir des touches de son mobile, de modifier les lignes qui apparaissent afin qu’elles se chevauchent, pour connaître en quelques minutes, les données de prescription pour le choix des lunettes.  En 2011, des chercheurs du MIT et des ophtalmologistes indiens ont adapté cette application pour l'adapter à la détection des cataractes. Catra est ainsi utilisée par le réseau indien des « gardiens de la vue » (Vision Guardians) http://www.resight.org/ourprograms.html dont les volontaires se déplaçant de village en village pour détecter les cas de cataracte. 

Des chercheurs britanniques et la société Golden Gekko, spécialisée dans le développement d’applications mobiles, ont mis au point Peek, un adaptateur pour smartphones qui permet de réaliser des examens ophtalmologiques complexes pour tester l’acuité, le champ visuel ou encore la sensibilité au contraste et à la couleur. Ce dispositif peut également déceler la cataracte et faire de l’imagerie rétinienne pour effectuer un « fond d’œil ». Les données enregistrées par le smartphone peuvent ainsi être transmises à des spécialistes pour un diagnostic plus approfondi. Peek intègre une fonction de géolocalisation qui permet de dresser une cartographie des patients afin de mieux gérer les campagnes de traitement. L’équipe de Peek Vision envisage de développer ce dispositif pour mesurer l’indice de réfraction de l’œil ou encore pratiquer des examens de la cornée et iris ainsi qu’une suite d’outils d’examens pédiatriques (Engadget).

Des scientifiques de l’Université de Stanford ont conçu, EyeGO, un système de même nature, mais composé, cette fois, de deux adaptateurs qui sont ajoutés à l’appareil photo des smartphones existants – l’un d’eux prend des photos de la surface de l’œil, tandis que l’autre focalise la lumière à travers la pupille pour obtenir des photos de la rétine, le long de l’arrière de l’œil. Le Dr David Myung a fabriqué les premiers prototypes d’une variété de composants bon marché disponibles dans le commerce, comprenant des macrolentilles et des briques Lego. Les modèles informatiques de ces prototypes ont été créés par la suite, et ont été à leur tour utilisés pour fabriquer des versions 3D plus lisses des adaptateurs. Ceux-ci sont actuellement à l’essai dans un essai clinique au service des urgences de Stanford. Une deuxième étude va les utiliser pour suivre la progression de retinopathies chez les diabétiques (Source: Université de Stanford).


Voir aussi :

Un autodiagnostic de vue sur mobile approuvé par les autorités américaines

Diagnostic sur mobile de la cataracte dans les pays en développement

Examiner sa vue depuis le téléphone mobile

Une application mobile pour améliorer la vue