TwitterFil Twitter

La nouvelle version de l’appli SOS Autoroute est désormais sur #ProximaMobile
http://t.co/1HXPGidLU8
#mTourisme #mUrgence

La quête du #Tricorder : vers le laboratoire médical universel de poche (dossier)
http://t.co/K1UFRZD3z2
#IoT #mSanté #XPrize #Scanadu

Un guide pratique pour développer des objets connectés par
http://t.co/XP2U9eLhbj
#IoT

Un MOOC du pour aider à maîtriser le langage #HTML5
http://t.co/gDy0lQFEKq
#UX #MobileWeb

Villes intelligentes : vers la géolocalisation en temps réel des places de stationnement
http://t.co/7mbQ7aeHq1
#SmartCity

Institutions - Actualités

Géolocalisation des points d'accès Wi-Fi : les recommandations de la CNIL

Vendredi 27 janvier 2012 - Catégorie(s) : Institutions.

 

Plusieurs milliers d'applications pour smartphones proposent des services basés sur la géolocalisation. Pour effectuer cette localisation, en plus des signaux issus des satellites GPS, les smartphones utilisent souvent, les informations liées aux réseaux Wi-Fi à proximité de l'utilisateur. Plusieurs sociétés comme Google, Skyhook Wireless, Microsoft et Apple ont constitué des bases de données qui répertorient les informations sur les différents signaux WiFi perçus par l'utilisateur en fonction de leur localisation et leur permettent d'affiner la géolocalisation. Ces bases peuvent être créées de deux manières : à partir des données transmises par les téléphones mobiles eux-mêmes lorsqu'ils demandent à être géolocalisés, ou à partir des données Wi-Fi collectées par des véhicules envoyés spécialement à cet effet dans les rues des villes et sur les principaux axes routier. Afin d’encadrer la constitution de ces bases de données, la Commission nationale informatique et libertés (CNIL) vient d'énoncer trois recommandations :

• S'il n'est pas possible d'informer individuellement les possesseurs de "box internet" de la collecte de leurs points d'accès Wi-Fi, la CNIL recommande que l'information soit publiée, par exemple sur un site internet dédié, et que la société communique largement sur ce sujet.
• Les possesseurs de points d'accès Wi-Fi doivent être en mesure de s'opposer à la collecte d'informations relatives à leur point d'accès Wi-Fi.
• Enfin, ces bases cartographiques devront être déclarées à la CNIL

(Source : CNIL)

 

Voir aussi :

Services sans contact et vie privée : les recommandations de la CNIL

Smartphone et vie privée : les 10 recommandations de la CNIL

Une direction de l’innovation à la CNIL pour anticiper les usages numériques mobiles

65% des utilisateurs de smartphones estiment que leurs données personnelles sont mal protégées

La CNIL met en garde les utilisateurs de mobiles intelligents

Internet mobile, Géolocalisation et réseaux électriques intelligents : la CNIL revient sur les nouveaux risques pour la vie privée