TwitterFil Twitter

La nouvelle version d' #UnivMobile l’appli officielle des universités de Paris et d’IDF est sur #ProximaMobile
https://t.co/VxTqJOjjQY
#mEdu

Félicitations à l’astronaute Thomas Pesquet qui se rapproche de l’ #ISS: sa mission s’appellera PROXIMA ;) via
https://t.co/gjIZqDJXl7

Big Data et exploitation des données mobiles au service du développement
http://t.co/AY6PqdpYVP
#mSciences #mData

Sciences participatives: des applis mobiles collaboratives pour l’observation et le suivi des oiseaux
http://t.co/zTjakSVFTQ
#MobileDurable

Technologie et Innovations - Actualités

Grandes manœuvres autour de la traduction instantanée sur mobile

Mardi 3 juin 2014 - Catégorie(s) : Technologie et Innovations.

 

En quelques années, les outils de traduction instantanée ont fait des progrès importants grâce à l’augmentation de la puissance des processeurs ainsi qu’à la mise au point de nouveaux algorithmes permis par les travaux des linguistes.

Ces avancées ont permis l’apparition d’applications mobiles de traduction capables d'opérer sur de nombreuses associations de langues. À titre d’exemples, iTranslate (Sonico, 80 langues) Jibbigo Translator (Mobile Technologies, 20 langues), Ihandy Translator (Ihandy, 52 langues) AT&T Translator (AT&T), Systran Mobile Translator et Google Translate (80 langues). Si les traductions obtenues sont encore loin d'être parfaites, les résultats sont suffisants pour comprendre le sens d'un texte ou celui d’une conversation en ligne.

Les grands acteurs industriels de l’Internet multiplient les initiatives dans le domaine de la traduction en temps réel : traduction d'un texte à partir d'une photo prise par un smartphone, traduction à la volée d’une conversation sur les réseaux sociaux ou les services de messagerie instantanée (chat).

L’opérateur mobile japonais Docomo avait dévoilé en 2013 un prototype de lunettes intelligentes dotées de capacités de reconnaissance optique de caractères (OCR) : ces lunettes seraient capables de substituer le texte original et de le remplacer instantanément par sa traduction.

Aux États-Unis, l’opérateur AT&T propose une application de traduction en temps réel qui repose sur la technologie de reconnaissance vocale Watson. Cette application AT&T Translator est disponible en sept langues : anglais, français, allemand, italien, espagnol, japonais et mandarin (Voir vidéo). Le centre de recherche d’AT&T vient d’annoncer qu’il ouvrira les interfaces de programmation (API) de son outil de reconnaissance vocale Watson (initialement conçu pour les centres d’appels) afin de permettre aux développeurs de réaliser leurs propres applications basées sur cette technologie.

Twitter propose, depuis juin 2013, une fonction de traduction des messages publiés en fonction de la langue d'origine du compte : cette dernière apparaît en dessous du tweet d'origine, avec la mention « traduit par Bing Translator ». L'application Twitter pour Windows Phone dispose également d'une fonction de traduction via Bing.

La messagerie instantanée WeChat (Tencent) propose depuis quelques semaines pour certaines langues la traduction instantanée des messages d’une langue à une autre. 

La société Microsoft vient ainsi d’annoncer que le logiciel de téléphonie sur IP Skype, intégrera prochainement une fonctionnalité de traduction en temps réel. Ce service qui s'appuie sur le module de traduction du moteur de recherche Bing combiné à une technologie de reconnaissance vocale, permettra de traduire en direct à la fois de la voix et du texte.

Acquisitions de sociétés et de technologies

La société Facebook vient de racheter la société Mobile Technologies, spécialisée dans la reconnaissance vocale. Elle acquiert, au passage, sa filiale, Jibbigo, une application d’interprétation (« speech-to-speech ») pour mobile en 20 langues.

Google, pour sa part, vient de racheter la société Quest Visual, à l’origine de l'application Word Lens qui permet de traduire du texte en pointant l’appareil photo du smartphone sur des objets du monde réel, tels que des menus, des panneaux indicateurs, des affiches publicitaires ou de textes courants. Les technologies développées par Quest Visual devraient être intégrées à Google Traduction et à terme dans les Google Glass.

La société française Systran, de son côté, est en passe de passer sous le contrôle de la société coréenne CSLI. Spécialisée dans les logiciels et services de traduction, CSLI a acquis en avril 2014 38 % du capital de Systran : elle devrait lancer prochainement une offre publique d’achat (OPA).

 
Voir aussi :

Santé : des applications de traduction mobiles pour dépasser la barrière de la langue

Les perspectives du multilinguisme et de la traduction sur mobile

Les enjeux technologiques du multilinguisme sur les mobiles

Les progrès de la traduction instantanée sur mobile

Les avancées de la traduction instantanée sur mobile

Traduction sur mobile à la volée

Traduction instantanée en réalité augmentée sur mobile

Risques d’« extinction numérique » pour 21 langues européennes