TwitterFil Twitter

La nouvelle version d' #UnivMobile l’appli officielle des universités de Paris et d’IDF est sur #ProximaMobile
https://t.co/VxTqJOjjQY
#mEdu

Félicitations à l’astronaute Thomas Pesquet qui se rapproche de l’ #ISS: sa mission s’appellera PROXIMA ;) via
https://t.co/gjIZqDJXl7

Big Data et exploitation des données mobiles au service du développement
http://t.co/AY6PqdpYVP
#mSciences #mData

Sciences participatives: des applis mobiles collaboratives pour l’observation et le suivi des oiseaux
http://t.co/zTjakSVFTQ
#MobileDurable

Technologie et Innovations - Actualités

Les objets connectés, avenir de l’industrie française ?

Mercredi 9 janvier 2013 - Catégorie(s) : Technologie et Innovations.


Dans un article titré « Les objets connectés sont-ils l’avenir de l’industrie française ? », l’Usine Nouvelle a recensé une série d’entreprises françaises qui conçoivent des objets connectés (Withings, Invoxia, Sculpteo, Netatmo, Parrot). « Certes, derrière Withings et ses outils de santé connectés, Invoxia et son téléphone iPhone de bureau, Netatmo et Sculpteo se trouvent les deux mêmes hommes, Frédéric Potter et Eric Carreel. Ils ont compris l’importance du design pour créer des nouveaux objets correspondants à de nouveaux usages dans deux domaines clé de nos sociétés : la santé et l’environnement. Et ils font école. Comme Texio, qui a d’emblée fait appel à un designer (Agence Plllus) pour développer une gamme innovante de capteurs de sécurité connectés, Texio Protection ».

L’Usine Nouvelle s’interroge aussi sur les conditions à réunir pour constituer un véritable pôle industriel dans ce domaine. « On trouve en France des designers numériques, passionnés d’interface homme machine, qui ont compris l’importance de partir de l’usage. Avec une "French touch". De plus, des industriels comme STMicroelectronics fabriquent une partie des composants nécessaires à ces outils connectés. Certains sous-traitants électroniques, comme Eolane, ou SteelFlash, maîtrisent des process qui permettent d’assembler en France ces objets connectés, comme l’a testé le fabricant de la tablette de cuisine Qooq. Sans parler d’une industrie de la plasturgie toujours plus innovante » (Source : Usine Nouvelle).


Voir aussi :

Deux objets connectés français primés au Consumer Electronic Show

5 appareils français parmi les 12 objets connectés les plus vendus aux États-Unis sur l’Apple Store

Les smartphones au cœur des nouveaux objets connectés
Objets médicaux connectés : un service cloud de «data visualisation» de la condition physique

Les objets de la m-Santé et la montée en puissance du «Quantified Self » 


Les smartphones au cœur des nouveaux objets connectés
Un service mobile de suivi de la tension artérielleConcours d’applications autour des voitures connectées

Autoradio et services mobiles dans les voitures