TwitterFil Twitter

La nouvelle version d' #UnivMobile l’appli officielle des universités de Paris et d’IDF est sur #ProximaMobile
https://t.co/VxTqJOjjQY
#mEdu

Félicitations à l’astronaute Thomas Pesquet qui se rapproche de l’ #ISS: sa mission s’appellera PROXIMA ;) via
https://t.co/gjIZqDJXl7

Big Data et exploitation des données mobiles au service du développement
http://t.co/AY6PqdpYVP
#mSciences #mData

Sciences participatives: des applis mobiles collaboratives pour l’observation et le suivi des oiseaux
http://t.co/zTjakSVFTQ
#MobileDurable

Innovation


Les progrès de la traduction instantanée sur mobile

<p>Les progrès de la</p>
<p>traduction instantanée</p>
<p>sur mobile</p>


La traduction instantanée (ou « quasi instantanée ») des conversations a longtemps été considérée comme une chimère issue de la science-fiction. La traduction des mots prononcés en quelques dixièmes de secondes - et ce avec une qualité suffisante pour soutenir des conversations ordinaires - nécessite la maîtrise de trois technologies complexes : la reconnaissance vocale (conversion de la voix en texte), la traduction instantanée (de texte à texte) et la synthèse vocale (texte-voix).

À la maîtrise de ces trois technologies s’ajoute la complexité de la perception du contexte dans lequel sont prononcés les mots et les phrases, cette « contextualisation » commence à être transformée par les technologies mobiles qui permettent d’intégrer des éléments de contexte géographique dans les algorithmes de traduction. En quelques années, les outils de traduction instantanée ont fait des progrès importants grâce à l’augmentation de la puissance des processeurs ainsi qu’à la mise au point de nouveaux algorithmes permis par les travaux des linguistes.

Vers la traduction à la volée des conversations

Ces avancées ont permis l’apparition d’applications mobiles de traduction capables d'opérer sur de nombreuses associations de langues. À titre d’exemples, figurent les applications de traduction iTranslate (Sonico, 80 langues) Jibbigo Translator (Mobile Technologies, 20 langues), Ihandy Translator (Ihandy, 52 langues) AT&T Translator (AT&T), Systran Mobile Translator et Google Translate (80 langues). Si les traductions obtenues sont encore loin d'être parfaites, les résultats sont suffisants pour comprendre le sens d'un texte ou celui d’une conversation en ligne.

Les grands acteurs industriels de l’Internet multiplient les initiatives dans le domaine de la traduction en temps réel : traduction d'un texte à partir d'une photo prise par un smartphone, traduction à la volée d’une conversation sur les réseaux sociaux ou les services de messagerie instantanée (chat).

L’opérateur mobile japonais Docomo avait ainsi dévoilé en 2013 un prototype de lunettes intelligentes dotées de capacités de reconnaissance optique de caractères (OCR) : ces lunettes seraient capables de substituer le texte original et de le remplacer instantanément par sa traduction.

Aux États-Unis, l’opérateur AT&T propose une application de traduction en temps réel qui repose sur la technologie de reconnaissance vocale Watson. Cette application AT&T Translator est disponible en 7 langues : anglais, français, allemand, italien, espagnol, japonais et mandarin (Voir vidéo). Le centre de recherche d’AT&T a annoncé qu’il ouvrirait les interfaces de programmation (API) de son outil de reconnaissance vocale Watson (initialement conçu pour les centres d’appels) afin de permettre aux développeurs de réaliser leurs propres applications basées sur cette technologie.
Twitter propose, depuis juin 2013, une fonction de traduction des messages publiés en fonction de la langue d'origine du compte : cette dernière apparaît en dessous du tweet d'origine, avec la mention « traduit par Bing Translator ». L'application Twitter pour Windows Phone dispose également d'une fonction de traduction via Bing.

La messagerie instantanée WeChat (élaborée par la société chinoise Tencent) propose depuis quelques mois pour certaines langues la traduction instantanée des messages d’une langue à une autre.

La société Microsoft annonçait récemment que le logiciel de téléphonie sur IP Skype, intégrerait prochainement une fonctionnalité de traduction en temps réel. Ce service qui s'appuie sur le module de traduction du moteur de recherche Bing combiné à une technologie de reconnaissance vocale, permettra de traduire en direct à la fois la voix et le texte.

Santé : des applications de traduction pour dépasser la barrière de la langue

Les professionnels de santé doivent souvent faire face à des patients qui ne maîtrisent ou très mal la langue principale du pays. Or l’expression des symptômes, le diagnostic, les explications concernant le traitement reposent sur l’interaction entre personnels soignants et patients. La barrière linguistique entre soignant et soigné accroît ainsi les risques d’erreurs diagnostiques ou thérapeutiques.

Plusieurs sociétés américaines ont ainsi développé des applications mobiles pour faciliter le dialogue des professionnels de santé avec des patients « allophones ».

La société Starling Innovations a conçu une application qui permet au patient, depuis son lit d’hôpital, de se faire entendre du personnel médical au travers d’une série d’icônes : ces icônes lui permettent d’exprimer diverses nuances de douleur ou de formuler des demandes. L’application permet aux soignants de retracer l’ensemble de ses demandes et de personnaliser les diverses prestations.

L’application Canopy Translator permet quant à elle aux professionnels de santé d’accéder à des milliers de phrases médicales préenregistrées dans 15 langues du type « pouvez vous retirer votre chemise » ou « pouvez-vous vous me dire si cela fait mal » ou « inspirez lentement ». Ces phrases ont été traduites par des médecins parlant couramment l’une de ces langues (espagnol, chinois, arabe, bengali, philippin, hindi, coréen, français, créole haïtien, polonais, japonais). En cas de difficulté, une touche sur le smartphone permet de recourir, par téléphone, aux services d’un interprète. L’institut national de santé (National Institutes of Health) a subventionné ce projet à hauteur de 2 millions $.

L’application Medibbable organise un véritable guide d’entretien, composé de phrases en cinq langues, qui permet au médecin de s’informer, étape par étape, sur les troubles perçus par le patient, les antécédents médicaux, le contexte social et familial.
 

Acquisitions de sociétés et de technologies par les géants du numérique

La société Facebook avait acquis en mai 2013 la société Mobile Technologies, spécialisée dans la reconnaissance vocale. Elle récupère, au passage, sa filiale, Jibbigo, une application d’interprétation (« speech-to-speech ») pour mobile en 20 langues.

Google, pour sa part, a racheté en mai 2014 la société Quest Visual, à l’origine de l'application Word Lens qui permet de traduire du texte en pointant l’appareil photo du smartphone sur des objets du monde réel, tels que des menus, des panneaux indicateurs, des affiches publicitaires ou de textes courants. Les technologies développées par Quest Visual devraient être intégrées à Google Traduction et à terme dans les Google Glass.

La société française Systran, de son côté, est passée, en avril 2014, sous le contrôle de la société coréenne CSLI. Spécialisée dans les logiciels et services de traduction, CSLI a acquis en avril 2014 38 % du capital de Systran : elle devrait lancer prochainement une offre publique d’achat (OPA).
 

HTML5 et traduction

Dans la perspective de la généralisation du langage HTML5 sur les terminaux mobiles, le World Wide Web Consortium (W3C), l’organisme de standardisation du web, a mis en place un groupe de travail pour élaborer des méthodes normalisées pour la traduction ainsi que pour l’adaptation des contenus aux exigences linguistiques locales. Le MultilingualWeb–LT (Language Technology) Working Group http://www.w3.org/International/multilingualweb/lt/ se propose en particulier d’élaborer des recommandations relatives aux métadonnées linguistiques. Il est à noter que ce groupe de travail et le projet MultilingualWeb, sont soutenus par l'Union européenne.

 

 

Voir aussi:

Grandes manœuvres autour de la traduction instantanée sur mobile

Santé : des applications de traduction mobiles pour dépasser la barrière de la langue

Les perspectives du multilinguisme et de la traduction sur mobile

Les enjeux technologiques du multilinguisme sur les mobiles

Les progrès de la traduction instantanée sur mobile

Les avancées de la traduction instantanée sur mobile

Traduction sur mobile à la volée

Traduction instantanée en réalité augmentée sur mobile

Risques d’« extinction numérique » pour 21 langues européennes