TwitterFil Twitter

Montée en puissance du financement de la santé numérique #mSanté #IoT
http://t.co/MTyFDARBCm

Vers le Wi-Fi à très haut débit pour les appareils de la maison connectée #IoT
http://t.co/h94S1V7VnQ

Mobilier urbain et objets connectés dans la ville #IoT #mCity
http://t.co/qESM5tTPao

Internet des objets: vers une allocation dynamique des fréquences #Multiplexage #IoT
http://t.co/W8LaSU4QxP

Les nouveaux usages liés à la convergence des smartphones et des liseuses #UX #mInterfaces
http://t.co/slLxifefUI

Vers des réseaux mobiles décentralisés #IoT #mUrgence
http://t.co/VMtAfNvWeL

Institutions - Actualités

Les stratégies du gouvernement indien en matière de «m-Gouvernement»

Vendredi 19 août 2011 - Catégorie(s) : Institutions.

Pour étendre la portée des services publics indiens auprès de chaque citoyen et particulièrement dans les zones rurales isolées, le gouvernement indien a mis en œuvre plusieurs outils centrés sur le mobile. Cette démarche est considérée comme stratégique dans un pays qui compte 770 millions d’abonnés à la téléphonie mobile (dont 258 en milieu rural) contre 11,2 millions à l’internet fixe à haut débit. Le nombre d’abonnés mobiles devrait ainsi dépasser le milliard en 2012.

Pour être en mesure de toucher la plus large partie de la population indienne, le portail «India development gateway» a été la première initiative gouvernementale à intégrer un kiosque de services mobiles basés sur les SMS. Lancé en juillet 2009, ce portail présente des services dans six des langues pratiquées en Inde. Il s’adresse en priorité aux populations aux revenus les plus modestes et donne accès à des services dans le domaine de la santé, l’agriculture, l’éducation, le «bien-être social» ou encore l’énergie.

Le volet m-services regroupe 70 « applications SMS » d’intérêt public : des services financiers sur mobile, proposés par 39 banques ainsi que des services administratifs. Parmi ces services mobiles figurent l’accès aux services du planning familial mais aussi des services permettant de lutter contre la corruption locale. Plusieurs services fiscaux ont aussi été rendus accessibles aux usagers mobiles dont le règlement des taxes foncières et des taxes sur l’eau.

Le portail de « m-Gouvernement » indien est financé par le département des technologies de l’information et mis en œuvre par le Centre for Development of Advanced Computing (C-DAC) qui assure la conception et le déploiement des projets technologiques gouvernementaux.

Parallèlement au portail du Gouvernement fédéral indien, des initiatives «locales» ont été lancées par des États indiens dans le cadre du «National e-Governance Plan (NeGP)». Ainsi, les Etats du Kerala et de Goa développent ainsi leurs passerelles d’applications mobiles. Ces services regroupent des applications mobiles réalisées par les ministères locaux et les départements publics dans les domaines de l’agriculture, de la santé, de l’administration, du tourisme, de la pêche, de l’éducation et de l’environnement.

Pour fédérer ces initiatives, le gouvernement indien prépare pour la fin 2011 un projet de plateforme de services publics sur mobiles (Government’s Mobile Governance Policy Framework) qui devrait établir un cadre pour l’interopérabilité des services, l’évaluation des projets ou encore le développement des Partenariats public-privé (PPP) en matiere de services mobiles.

Voir aussi :

L'Etat du Rajasthan en Inde s'adresse aux plus démunis par messagerie vocale

Relever les défis sociaux en Inde en formant les ingénieurs aux technologies mobiles

Transferts d’argent sur mobile entre particuliers en Inde

Recueil sur mobile des données cartographiques et statistiques en Inde

Irrigation à distance par SMS en Inde

L'État du Rajasthan en Inde s'adresse aux plus démunis par messagerie vocale

Mettre le mobile au service de la santé maternelle

Diagnostic sur mobile de la cataracte dans les pays en développement

Un moteur de recherche vocal destiné au cinquième de la population mondiale qui ne sait pas lire.

Mobiles et télédiagnostic dans les villages indiens

Comment l'Internet mobile dans les pays émergents pourrait transformer les économies des pays développés

Le «Twitter vocal» se développe en Asie