TwitterFil Twitter

La nouvelle version d' #UnivMobile l’appli officielle des universités de Paris et d’IDF est sur #ProximaMobile
https://t.co/VxTqJOjjQY
#mEdu

Félicitations à l’astronaute Thomas Pesquet qui se rapproche de l’ #ISS: sa mission s’appellera PROXIMA ;) via
https://t.co/gjIZqDJXl7

Big Data et exploitation des données mobiles au service du développement
http://t.co/AY6PqdpYVP
#mSciences #mData

Sciences participatives: des applis mobiles collaboratives pour l’observation et le suivi des oiseaux
http://t.co/zTjakSVFTQ
#MobileDurable

Technologie et Innovations - Actualités

Les systèmes embarqués représentent 400 000 emplois en France

Mercredi 3 décembre 2014 - Catégorie(s) : Technologie et Innovations.


La filière des systèmes embarqués emploie 387 500 personnes, soit 1,3 % des actifs dans le pays : elle générerait ainsi 10 % des offres d’emploi de cadres en France. Selon l'Observatoire Paritaire de l’Informatique, de l’Ingénierie, des Études et du Conseil (OPIEEC), la filière des systèmes et logiciels embarqués compte 76 000 entreprises et affiche un chiffre d’affaires de 73,3 milliards d’euros en 2013, soit une croissance de 3,3 % en un an. En prenant en compte tous les secteurs d'application, l'impact des systèmes et logiciels embarqués concernerait 1,7 million d'emplois (Source : Fafiec). 

Pour les responsables d’Embedded France, l’association professionnelle du secteur des technologies embarquées en France, le résultat le plus frappant réside dans le poids de la filière dans les recrutements : "les systèmes embarqués fournissent une offre d’emploi de cadre sur dix recensées par l’Apec, alors qu’ils ne représentent que 3,7 % du PIB. On sait déjà que le numérique crée beaucoup d’emplois : avec cette étude, on se rend compte que les systèmes embarqués constituent le segment qui en crée le plus."

Les moteurs de cette croissance résident dans l’extension des systèmes embarqués dans les applications traditionnelles (aéronautique, spatial, défense, nucléaire, automobile, instrumentation, automatismes, etc.) mais aussi et surtout dans le développement du bâtiment intelligent, de l’e-santé ou des objets connectés (Source : Usine Digitale). 

Les systèmes embarqués figurent parmi les 34 plans de la "Nouvelle France industrielle" et la Direction Générale des Entreprises (ex-DGCIS), a annoncé le lancement, d'ici à la fin de l'année, d'un appel à projets dédiés à ces technologies dans le cadre des investissements d'avenir. L'un des projets vise le développement d'une plateforme logicielle française pour les objets connectés (Source : Embedded France). 

 

Voir aussi :

Les métiers de la mobilité numérique représenteraient 32000 emplois en France

Les technologies mobiles et les objets connectés au cœur de la «nouvelle France Industrielle»

Expert en technologies mobiles et développeur d'applications mobiles : deux métiers d’avenir