TwitterFil Twitter

La nouvelle version d' #UnivMobile l’appli officielle des universités de Paris et d’IDF est sur #ProximaMobile
https://t.co/VxTqJOjjQY
#mEdu

Félicitations à l’astronaute Thomas Pesquet qui se rapproche de l’ #ISS: sa mission s’appellera PROXIMA ;) via
https://t.co/gjIZqDJXl7

Big Data et exploitation des données mobiles au service du développement
http://t.co/AY6PqdpYVP
#mSciences #mData

Sciences participatives: des applis mobiles collaboratives pour l’observation et le suivi des oiseaux
http://t.co/zTjakSVFTQ
#MobileDurable

Institutions - Actualités

Les technologies mobiles et les objets connectés au cœur de la «nouvelle France Industrielle»

Jeudi 12 septembre 2013 - Catégorie(s) : Institutions.

 


Le Président de la République a présenté le 12 septembre 2013 les 34 priorités de la politique industrielle de la France, «la nouvelle France industrielle».

Les priorités retenues l’ont été au regard de trois critères :
• se situer sur un marché de croissance ou présentant des perspectives de croissance forte dans l’économie mondiale ;
• se fonder essentiellement sur des technologies que la France maîtrise, sur leur diffusion dans l’économie et leur développement ainsi que sur l’industrialisation d’une offre industrielle nouvelle ;
• occuper une position forte sur ce marché avec des entreprises leaders, ou disposer d’un écosystème académique, technologique, économique et industriel permettant d’y occuper une place forte .

Parmi les priorités qui donneront lieu à la mise en place de plans sectoriels,

  • Cinq d’entre elles reposent sur des technologies mobiles : objets connectés, Services sans contact, Textiles techniques et intelligents, Réalité augmentée, Souveraineté des télécoms.
  • Quatre concernent des domaines d’application qui s’appuieront sur des technologies mobiles : e-éducation, Hôpital numérique, dispositifs médicaux innovants, Réseaux électriques intelligents.
  • Deux exploiteront des données issues des terminaux mobiles (Big data) ou leur donnant accès (Cloud computing).
  • Deux de ces priorités contribueront aussi aux performances des terminaux et objets mobiles connectés : Autonomie et puissance des batteries, Logiciels et systèmes embarqués

Soit 13 priorités sur 34, au total. 

L’identification de ces priorités a été conduite par la direction générale de la compétitivité, de l’industrie et des services (DGCIS) du ministère du redressement productif, appuyé par le cabinet McKinsey. (Source Ministère du Redressement productif) 

Voir aussi :

France : un appel à projets pour développer de nouveaux objets connectés

Services mobiles et modernisation de l’action publique

France : des orientations stratégiques pour l’ouverture des données publiques

France : les technologies et services mobiles dans la feuille de route numérique du Gouvernement