TwitterFil Twitter

La nouvelle version d' #UnivMobile l’appli officielle des universités de Paris et d’IDF est sur #ProximaMobile
https://t.co/VxTqJOjjQY
#mEdu

Félicitations à l’astronaute Thomas Pesquet qui se rapproche de l’ #ISS: sa mission s’appellera PROXIMA ;) via
https://t.co/gjIZqDJXl7

Big Data et exploitation des données mobiles au service du développement
http://t.co/AY6PqdpYVP
#mSciences #mData

Sciences participatives: des applis mobiles collaboratives pour l’observation et le suivi des oiseaux
http://t.co/zTjakSVFTQ
#MobileDurable

Technologie et Innovations - Actualités

Maison intelligente : réinventer le détecteur de fumée à l’ère des terminaux mobiles

Jeudi 17 octobre 2013 - Catégorie(s) : Technologie et Innovations.


Pour Tony Fadell (ancien ingénieur de la société Apple où il avait contribué a la conception de l’iPod, puis de l’iPhone), « les objets de la vie quotidienne méritent d’être revisités ».

Après avoir conçu le thermostat Nest, qui analyse les habitudes de consommation et ajuste automatiquement la température de la maison, il a entrepris de repenser le détecteur de fumée.

Comme le soulignent les Échos, Tony Fadell a repris l’objet «de A à Z pour lui associer un nouvel univers de services et de fonctionnalités, très éloigné de sa fonction de base. La meilleure recette, selon lui, pour créer un produit de rupture».

Baptisé Nest Protect (littéralement « protéger le nid »), ce détecteur de fumée et de monoxyde de carbone se fixe au plafond. Au-delà du seul design du boîtier, l’effort de conception a porté sur les modalités de détection, d’interaction et de pilotage:
• La connexion en Wifi au smartphone ou à une tablette permet de configurer l’appareil.
• Plusieurs boîtiers peuvent dialoguer entre eux afin de signaler une alerte dans l’ensemble des pièces.
• Si la connexion Wifi vient à s’interrompre, un émetteur radio basse fréquence intégré peut prendre le relais.
• Une interface visuelle sur le boîtier : un anneau lumineux indique, selon le code couleur, le statut de l’appareil
• En plus des signaux visuels, une interface gestuelle permet à l’usager de signaler qu’il a bien reçu les messages émis par le boîtier.
• Interface vocale, enfin : une voix signale les éventuelles alertes et spécifie la pièce concernée dans l’habitation (Source : Les Echos). 

 

Voir aussi :

Du thermostat connecté aux services du réseau électrique intelligent…

Un thermostat connecté comme base du réseau électrique intelligent ?

Objet connecté : un thermostat pilotable par terminal mobile

Une nouvelle génération de thermostats intelligents pour les usagers européens