TwitterFil Twitter

La nouvelle version d' #UnivMobile l’appli officielle des universités de Paris et d’IDF est sur #ProximaMobile
https://t.co/VxTqJOjjQY
#mEdu

Félicitations à l’astronaute Thomas Pesquet qui se rapproche de l’ #ISS: sa mission s’appellera PROXIMA ;) via
https://t.co/gjIZqDJXl7

Big Data et exploitation des données mobiles au service du développement
http://t.co/AY6PqdpYVP
#mSciences #mData

Sciences participatives: des applis mobiles collaboratives pour l’observation et le suivi des oiseaux
http://t.co/zTjakSVFTQ
#MobileDurable

Technologie et Innovations - Actualités

Nouvelles formes de connexion entre mobiles et… automobiles

Mercredi 25 juillet 2012 - Catégorie(s) : Technologie et Innovations.


Le partage de connexion est une technique qui permet d’utiliser la même connexion entre plusieurs appareils. Cette technique (aussi appelée Tethering) est utilisée pour les ordinateurs portables et les terminaux mobiles (smartphone, tablette). Le couplage peut être effectué au moyen d'un par câble USB ou via des technologies sans fil (Bluetooth ou WiFi). En France, les opérateurs appellent cette fonctionnalité le «mode modem».  La plupart des smartphones récents incorporent des fonctions de partage de connexion internet. Les opérateurs de téléphonie mobile ont longtemps limité cette pratique, s’efforcent désormais d’encadrer cette pratique en proposant des options payantes, voire parfois en l’incluant sans frais supplémentaires dans l’abonnement.

Le partage des connexions continue aussi de stimuler les travaux des développeurs. Une start-up de San Francisco fondée par des anciens des sociétés Skype et BitTorrent a ainsi mis au point une application qui permet aux utilisateurs de smartphones de partager une même connexion, dès qu'ils se trouvent à proximité les uns des autres. L’application Open Garden permet, par exemple, à des voyageurs se trouvant dans un lieu où ils n'ont pas accès à une connexion Wi-Fi de se greffer sur celle d'un autre utilisateur plutôt que de se voir appliqués des frais d'itinérance (roaming). L'application est gratuite : ses concepteurs envisagent un système de crédits de consommation (plus les utilisateurs partagent leur connexion, plus ils obtiennent de droits pour se connecter à d'autres réseaux). Par ailleurs des options payantes devraient être mises en place pour les clients professionnels afin d’obtenir un débit plus rapide. La société Open Garden a reçu, fin mai, le prix de la start-up la plus innovante lors de la conférence TechCrunch Disrupt à New York (Source : Technology Review).
 

Dans un domaine voisin, ces technologies sont aussi appliquées aux connexions entre automobiles lors de leurs déplacements. Cela permet alors de créer un réseau auto-configuré (ad hoc) qui évite à l’ensemble des automobilistes d’être simultanément connectés aux réseaux existants (3G et 4G). Des chercheurs américains et singapouriens ont ainsi mis au point un procédé permettant de connecter une «grappe» d’automobiles pour en faire un réseau capable de s’échanger des données en WiFi. Plusieurs centaines de voitures pourraient être ainsi connectées, seules quelques-unes d’entre elles assurant les connexions avec l’extérieur via leur connexion au réseau pour l’ensemble du groupe. Lorsqu’un automobiliste consultera ses courriers électroniques sur l’écran de sa voiture, son dispositif embarqué se connectera gratuitement à une autre voiture en WiFi et cette dernière se chargera de télécharger à sa place les données. Chaque automobile assure à tour de rôle la fonction de « modem » pour le compte des autres voitures. À terme ces technologies de réseau auto-configurés pourraient même se substituer aux réseaux hertziens traditionnels afin de limiter la charge des infrastructures de transmission dans des zones à haute densité de trafic (Source : MIT

 
Voir aussi :

2/3 du trafic Internet transitera par des connexions sans fil en 2016

Connexion Wi-Fi et services mobiles dans la station de bus du futur

Après le Wi-Fi, le Li-Fi, l’échange de données par lumière visible

Les tablettes principalement utilisées en Wi-Fi aux États-Unis