TwitterFil Twitter

La nouvelle version d' #UnivMobile l’appli officielle des universités de Paris et d’IDF est sur #ProximaMobile
https://t.co/VxTqJOjjQY
#mEdu

Félicitations à l’astronaute Thomas Pesquet qui se rapproche de l’ #ISS: sa mission s’appellera PROXIMA ;) via
https://t.co/gjIZqDJXl7

Big Data et exploitation des données mobiles au service du développement
http://t.co/AY6PqdpYVP
#mSciences #mData

Sciences participatives: des applis mobiles collaboratives pour l’observation et le suivi des oiseaux
http://t.co/zTjakSVFTQ
#MobileDurable

Tourisme et Transport - Actualités

Paiement sur mobile et alerte SMS pour le stationnement automobile

Vendredi 9 septembre 2011 - Catégorie(s) : Tourisme et Transport.

La ville de New York vient d’annoncer la transformation de 300 de ses parcmètres pour rendre possible le paiement à distance des frais de stationnement. Déjà en place à Washington et Atlanta, ce système nécessite de remplir un formulaire en ligne et de télécharger l’application dédiée. L’automobiliste relève le numéro du parcmètre pour effectuer le paiement. Une alarme retentit lorsque la réserve de crédit atteint un seuil critique (Source : ItEspresso).
En France, un système de même nature a été mis en place par la ville d’Issy-les-Moulineaux. La technologie retenue, Pay by Phone, autorise le paiement à la durée exacte. L’automobiliste peut mettre fin à un stationnement en cours et se faire rembourser le trop-perçu. Il est aussi prévenu par une alerte SMS de la fin de sa période de stationnement et peut la prolonger directement à distance. Un an après son lancement, ce système comptait 1 100 usagers réguliers (Source : Parole d’élus).

La ville de Metz a pour sa part, a opté en 2010, pour le système SmartParking, développé par la société allemande Mobile City. Ce système est déjà mis en place dans une quarantaine de villes, dont Berlin et Sarrebruck. SmartParking permet à l’utilisateur de démarrer et de mettre fin à ses stationnements, et de géolocaliser les places de stationnement les plus proches (Source:  Ville de Metz). 

Les villes de Genève et de Cannes testent depuis plusieurs mois une nouvelle génération d’horodateurs connectés, Citypal, mise au point par la société française Parkeon, qui permet de payer le droit de stationnement via un téléphone mobile équipé d’une puce NFC.

Enfin, la ville de Strasbourg qui figure parmi les 49 collectivités candidates au développement des technologies NFC se prépare à équiper tous les horodateurs de la ville d’antennes sans contact (NFC). Une dizaine d’appareils a été adaptée, une centaine le sera d’ici la fin de l’année : la totalité du parc (765 horodateurs) le sera au début 2012 (Source : e-alsace).


Voir aussi :

Services mobiles sans contact : 49 collectivités candidates au développement des technologies NFC
2010, vers le décollage des services mobiles sans contact ?