TwitterFil Twitter

La nouvelle version d' #UnivMobile l’appli officielle des universités de Paris et d’IDF est sur #ProximaMobile
https://t.co/VxTqJOjjQY
#mEdu

Félicitations à l’astronaute Thomas Pesquet qui se rapproche de l’ #ISS: sa mission s’appellera PROXIMA ;) via
https://t.co/gjIZqDJXl7

Big Data et exploitation des données mobiles au service du développement
http://t.co/AY6PqdpYVP
#mSciences #mData

Sciences participatives: des applis mobiles collaboratives pour l’observation et le suivi des oiseaux
http://t.co/zTjakSVFTQ
#MobileDurable

Tourisme et Transport - Actualités

Quand la géolocalisation des usagers mobiles permet de réguler le trafic routier

Mardi 24 avril 2012 - Catégorie(s) : Tourisme et Transport.

Les données de géolocalisation des mobiles sont désormais un élément crucial dans l’élaboration des prévisions de trafic routier. Ainsi, Orange et la société Mediamobile, spécialisée dans l’information en temps réel sur le trafic, ont conclu un accord pour utiliser les données de déplacement fournies par les mobiles des 26 millions d’utilisateurs que compte l’opérateur. Ces données sont exploitées de manière anonyme afin d’identifier les tronçons congestionnés, et ainsi permettre d’établir un état du trafic afin de calculer les temps de parcours. Chaque mobile allumé devient alors une «sonde de trafic» (Source : UrbaNews).
Aux États-Unis, la société AirSage avait conclu des accords du même type avec les opérateurs mobiles Sprint et Verizon Wireless pour accéder aux données de leurs abonnés et les transformer en informations utiles pour la connaissance et la gestion du trafic. (Source : AirSage). 
Il est à noter que d’autres applications mobiles permettent d’obtenir des renseignements sur l’état prévisionnel du trafic. C’est le cas de l’application Comuto lauréate Proxima Mobile dont les millions de demandes de trajet en covoiturage ont permis d’établir des prévisions sur les pics de trafic.

Ces informations liées aux déplacements des utilisateurs de mobiles sont aussi utilisées par les urbanistes afin d’améliorer les flux automobiles comme c’est le cas en Suisse (source : Tribune de Genève) 

Voir aussi :

Des applications mobiles pour le guidage prédictif du trafic routier

Un service mobile de prévision des évolutions du trafic

Grande-Bretagne : partage collaboratif sur mobile des données sur le trafic routier et ferroviaire

Une plateforme mobile pour optimiser les transports du Grand Lyon

Mobiles et sécurité sur autoroute

Le mobile au cœur des innovations dans les transports

Optimisation des calculs d’itinéraires sur mobile basée sur l'expertise des chauffeurs de taxi