TwitterFil Twitter

Capteurs et objets connectés pour mesurer la pollution de l’air
http://t.co/kGrPHoziX6
#MobileDurable #mScience

Appel à Manifestation d’Intérêts pour les accélérateurs de start-ups
http://t.co/lPAC2iTk7d
#mEconomy #AMI

États-Unis: une appli mobile qui tient lieu de titre d’identité
http://t.co/jD0AtGxb6F
#mGov #MobileID

Merci ;) RT : j'en profite pour faire la pub de que j'aime beaucoup , voilà, non mais.

Vers un marché des données recueillies par les capteurs
http://t.co/1VXNAajSzA
#IoT #SensorEconomy #BigData

France: un challenge pour les services sans contact
http://t.co/7CXhNIhw1E
#NFC

Handicap - Actualités

Réalité augmentée «au bout des doigts» pour aider les non-voyants

Vendredi 7 septembre 2012 - Catégorie(s) : Handicap.


Des chercheurs du MIT ont mis au point EyeRing, une bague équipée d’une microcaméra qui sert à prendre des photos d’un objet pour en obtenir une description vocale (Voir vidéo).  Destinée aux personnes non-voyantes, cette bague permet, en pointant du doigt un objet de savoir de quel type d’objet il s’agit, sa couleur ou même son prix. Les données recueillies par la caméra sont analysées par une application de reconnaissance d’images qui décrit vocalement l’objet identifié. Les concepteurs de ce projet se proposent, à terme, d’analyser des vidéos en temps réel afin qu’EyeRing puisse remplacer la canne des non-voyants. Le prototype repose sur une coque réalisée en ABS grâce à une imprimante 3D. Cette coque héberge une microcaméra, un processeur, un module Bluetooth, une batterie et l’interrupteur qui déclencher la prise de vue et active la commande vocale (Source : MIT Technology Review). 


Voir aussi :

Dossier : Évolution des mobiles : quelle accessibilité pour les malvoyants ?

Contrôler un ordinateur ou un mobile avec les yeux

Des chaussures intelligentes et connectées pour guider les malvoyants

Une application pour aider les sourds et malvoyants dans les bus européens

Un dispositif de guidage mobile pour malvoyants basé sur la Kinect

De nouveaux objets connectés au service des personnes sourdes et malvoyantes

Des écrans tactiles… aux interfaces haptiques