TwitterFil Twitter

La nouvelle version d' #UnivMobile l’appli officielle des universités de Paris et d’IDF est sur #ProximaMobile
https://t.co/VxTqJOjjQY
#mEdu

Félicitations à l’astronaute Thomas Pesquet qui se rapproche de l’ #ISS: sa mission s’appellera PROXIMA ;) via
https://t.co/gjIZqDJXl7

Big Data et exploitation des données mobiles au service du développement
http://t.co/AY6PqdpYVP
#mSciences #mData

Sciences participatives: des applis mobiles collaboratives pour l’observation et le suivi des oiseaux
http://t.co/zTjakSVFTQ
#MobileDurable

Technologie et Innovations - Actualités

Retour sur la présence française au Consumer Electronics Show (CES2013)

Lundi 14 janvier 2013 - Catégorie(s) : Technologie et Innovations.


Le Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas, le plus important salon mondial dédié à l’électronique grand public, réunissait cette année près de 3000 exposants. L’édition 2013 du CES a été marquée par une forte présence française dans le domaine des objets connectés.

Quatre sociétés françaises (Netatmo, Sculpteo, Withings et UrbanHello) figuraient parmi les lauréats des Innovation Awards, qui récompensaient les innovations les plus marquantes de l’année 2012 :

  •  Parrot avait ainsi présenté, lors des éditions 2011 et 2012 du CES, son quadricoptère connecté AR.Drone et plus récemment son casque Zik. Parrot a aussi mis au point Asteroid, un autoradio fonctionnant sous Android, pilotable par la voix et qui donne accès à des applications de navigation, de musique et de téléphonie sans quitter les mains du volant. Plusieurs appareils Asteroid étaient visibles cette année au CES. Parrot avait également saisi l’occasion du CES pour présenter Flower Power, un appareil doté de quatre capteurs qui permet de sonder l'état de santé d'une plante. 
  •  Le constructeur Archos exposait cette année TV Connect, un boîtier qui permet de connecter un téléviseur à Internet avec ou sans fil. Cette télécommande permet de zoomer, de cliquer et de naviguer sur le web. Elle abrite une caméra HD et un micro pour émettre ou recevoir des appels. Elle donne, en outre, accès à plus de 700.000 applications Android. Créée en 1988, la société Archos fut pionnière dans le domaine des baladeurs audio/vidéo. Elle conçoit également des tablettes sous Android. 
  • Technicolor avait, pour sa part, choisi le CES pour lancer Qeo, une plateforme logicielle qui permet d’interconnecter des terminaux et applications, quels que soient leurs marques et leurs systèmes d’exploitation.  Cette technologie bénéficie du soutien de partenaires internationaux comme IBM, STMicroelectronics, Seagate, Avanquest, Telecom Italia et Portugal Telecom. 
  •  La société Withings spécialiste des objets de la mesure personnelle (Quantified self), vient de recevoir, pour la troisième année consécutive, un Innovation Award, dans la catégorie « santé et bien-être » pour son Smart Body Analyzer, une balance qui mesure la qualité de l’air dans la salle de bains (taux de dioxyde de carbone, température) ainsi que le rythme cardiaque de l’utilisateur. Withings présentait, par ailleurs, son Smart Activity Tracker. De la taille d’une clé USB, et doté d’un écran OLED tactile, celui-ci peut mesurer le nombre de pas, les étages gravis, la distance parcourue, les calories brûlées et le rythme cardiaque. Les données peuvent ensuite être affichées sur un smartphone.
  •  Invoxia, récompensée en 2012 pour son NVX 610 un socle (dock) qui transforme un smartphone en outil de travail professionnel, présentait l’Audioffice, qui enrichit la qualité sonore de la téléphonie IP professionnelle. 
  • UrbanHello a reçu, cette année, un Innovation Award pour son téléphone familial capable de délivrer un son HD à 360°. La société, fondée à Paris il y a un an, s’est tournée vers la plateforme de financement collaboratif Kickstarter pour financer la production d’une première série. 
  • Gidophone présentait une borne publique de rechargement électrique pour tous types d'appareils mobiles : téléphones portables, tablettes, lecteurs MP3... 
  • Slow Control  présentait sa fourchette intelligente HAPIfork. Axée sur le principe du "manger lentement pour une meilleure santé", cette fourchette contient une carte électronique dotée d’un accéléromètre qui permet au consommateur de personnaliser son rythme d'utilisation. Si l'utilisateur dépasse ce rythme, la fourchette le signale, soit en vibrant, soit en allumant un voyant. Cette fourchette se connecte à un ordinateur et l’utilisateur peut par la suite consulter l'heure des repas et la fréquence des coups de fourchette, via un site web.
  • QOOQ présentait au public américain sa tablette gastronomique. Celle-ci contient désormais plus de 3500 recettes réalisées par plus de 100 chefs, la plupart entièrement filmées. Outre sa fonction culinaire, la tablette QOOQ est également une tablette généraliste et propose un accès Internet et des services comme le courrier électronique, la vidéo ou la musique. La commercialisation de la version anglophone est prévue à partir du 2e semestre 2012 aux États-Unis et au Royaume-Uni. 
  • La société BeeWi présentait aussi au CES une gamme de jouets connectés (voiture, tank, baby-foot). Parmi les nouveautés figuraient le Sting Bee, un hélicoptère radiocommandé via Bluetooth, le Kick Bee, un jeu de «babyfoot» dont les joueurs sont des microrobots et le Scara Bee, un véhicule tout-terrain miniaturisé doté d’une caméra. 

 

Voir aussi :

Les objets connectés, avenir de l’industrie française ?

Capteurs et application mobile pour l’entretien des plantes

5 appareils français parmi les 12 objets connectés les plus vendus aux États-Unis sur l’Apple Store

Les smartphones au cœur des nouveaux objets connectés

Les objets de la m-Santé et la montée en puissance du «Quantified Self »