TwitterFil Twitter

La nouvelle version d' #UnivMobile l’appli officielle des universités de Paris et d’IDF est sur #ProximaMobile
https://t.co/VxTqJOjjQY
#mEdu

Félicitations à l’astronaute Thomas Pesquet qui se rapproche de l’ #ISS: sa mission s’appellera PROXIMA ;) via
https://t.co/gjIZqDJXl7

Big Data et exploitation des données mobiles au service du développement
http://t.co/AY6PqdpYVP
#mSciences #mData

Sciences participatives: des applis mobiles collaboratives pour l’observation et le suivi des oiseaux
http://t.co/zTjakSVFTQ
#MobileDurable

Institutions - Actualités

Royaume-Uni : qui doit payer les services médicaux sur mobile ?

Vendredi 31 décembre 2010 - Catégorie(s) : Institutions, Santé.

Selon une enquête en ligne menée pour le compte de D4, une association britannique de promotion de l’usage des technologies numériques dans le domaine de la santé, 80% des professionnels de la santé en Grande Bretagne utilisent des téléphones mobiles dans le cadre de leur travail : pour communiquer avec leurs confrères ou pour accéder à des informations. Seuls 8% d’entre eux déclarent avoir reçu une forme de compensation financière pour les frais engendrés. La capacité de partager des informations et des idées étant «la pierre angulaire de la médecine moderne», les responsables de D4 estiment que les coûts d'utilisation des technologies mobiles ne devraient pas être supportés par les individus mais par le service national de santé (National Health Service). L’association D4 a, par ailleurs, annoncé un projet de partenariat avec Happtique, le portail d’applications mobiles médicales pour les hôpitaux américains. (Source mobihealthnews)

Voir aussi :