TwitterFil Twitter

La nouvelle version d' #UnivMobile l’appli officielle des universités de Paris et d’IDF est sur #ProximaMobile
https://t.co/VxTqJOjjQY
#mEdu

Félicitations à l’astronaute Thomas Pesquet qui se rapproche de l’ #ISS: sa mission s’appellera PROXIMA ;) via
https://t.co/gjIZqDJXl7

Big Data et exploitation des données mobiles au service du développement
http://t.co/AY6PqdpYVP
#mSciences #mData

Sciences participatives: des applis mobiles collaboratives pour l’observation et le suivi des oiseaux
http://t.co/zTjakSVFTQ
#MobileDurable

Santé - Actualités

Un portail public britannique pour les applications mobiles de santé

Mercredi 20 mars 2013 - Catégorie(s) : Santé.

 


Le ministre de la Santé britannique, Andrew Lansley avait demandé, en mars 2012, aux médecins d’inciter leurs patients à utiliser des applications et services mobiles de santé. Il s’agissait en particulier des applications liées au suivi des signes vitaux lors de la grossesse, au monitoring de la tension artérielle ou encore à la surveillance du diabète.

Le service national de santé britannique (National Health Service) vient ainsi d’ouvrir un portail, destiné au grand public, pour découvrir et accéder à une première sélection de 70 applications mobiles de santé. Le NHS a aussi mis en place dans le même temps une procédure de sélection et d’évaluation des applications mobiles pour s’assurer de leur pertinence médicale et de leur conformité à la loi en matière de protection des données personnelles

Les applications du portail sont classées en trois grandes catégories (pathologies, vivre en bonne santé, information des patients), décomposées en 7 rubriques, en particulier pour le suivi de 13 pathologies et troubles (diabète, insomnie, Parkinson, audition, cancer, migraine, douleurs articulaires, santé mentale, épilepsie etc…). Chaque application donne lieu à une brève description.

Le public est aussi invité à soumettre des avis sur ces applications (Source : NHS).  

 

Voir aussi :

Le ministre de la santé britannique incite médecins et patients à utiliser des applications mobiles

Une plateforme pour permettre aux médecins de prescrire des applications mobiles de santé (2)

Royaume-Uni : qui doit payer les services médicaux sur mobile ?

Notation sur mobile des services de santé britanniques

Un portail d’applications mobiles médicales pour les hôpitaux américains

Vers un cadre de confiance pour la mSanté aux Etats-Unis