TwitterFil Twitter

La nouvelle version d' #UnivMobile l’appli officielle des universités de Paris et d’IDF est sur #ProximaMobile
https://t.co/VxTqJOjjQY
#mEdu

Félicitations à l’astronaute Thomas Pesquet qui se rapproche de l’ #ISS: sa mission s’appellera PROXIMA ;) via
https://t.co/gjIZqDJXl7

Big Data et exploitation des données mobiles au service du développement
http://t.co/AY6PqdpYVP
#mSciences #mData

Sciences participatives: des applis mobiles collaboratives pour l’observation et le suivi des oiseaux
http://t.co/zTjakSVFTQ
#MobileDurable

Tourisme et Transport - Actualités

Un service mobile de prévision des évolutions du trafic

Vendredi 15 avril 2011 - Catégorie(s) : Tourisme et Transport.

Les smartphones deviennent désormais des outils d’aide à la gestion du trafic routier. Ainsi le projet de recherche public-privé « Mobile Millenium » , qui associe l’université de Berkeley aux sociétés Nokia et Navteq, développe une application mobile, qui combine les données GPS des smartphones et des capteurs de trafic traditionnels pour fournir une surveillance en temps réel des conditions de circulation. C’est aussi le cas de l’application Waze qui repose sur un principe équivalent.

Par ailleurs, la société IBM et le California Center for Innovative Transportation ont mis au point un système de prévisions personnalisées qui permettra à l’usager de voir à quoi va ressembler le trafic, avant même de quitter son domicile et ainsi de déterminer le meilleur parcours. Comme Mobile Millenium et Waze, cette application s’appuie sur les données GPS des smartphones et sur les capteurs placés le long des chaussées, mais le cœur du système est un outil d’apprentissage et d’analyse prédictive. Dans la baie de San Francisco où elle est testée, les prédictions personnalisées indiquent quand et où un utilisateur peut le mieux affronter les embouteillages, puis pendant son déplacement, elles vont l’alerter par courriel ou SMS, lorsqu’il est encore temps de choisir un itinéraire alternatif plus rapide. IBM envisage d’intégrer dans son application des informations « multimodales » qui permettront aux usagers de décider par exemple s’il est plus intéressant pour eux de prendre un bus ou un train plutôt que de tenter d’effectuer le trajet par voie routière. (Source Wired